Chèr·e·s ami·e·s des Midis de la Poésie,

Nous travaillons actuellement à la programmation de la saison prochaine. Elle sera mise en ligne sur ce site très prochainement !

En attendant, nous continuons à vous proposer une sélection de contenus poétiques dans notre newsletter de la semaine. Pour vous y abonner, c’est par ici ! Retrouvez-nous également sur Facebook et Instagram chaque jour à midi : nous y partageons des citations-baumes, qui résonnent de près ou de loin avec la situation que nous vivons toutes et tous en ce moment.

APPEL À DONS

Les Midis de la Poésie existent depuis plus de 70 ans, et ça n'a jamais cessé d'être une fête, d'être beau et joyeux, et puissant. Mais jamais cessé non plus d'être une bataille, éreintante et souvent décourageante.

Les Midis ont toujours fonctionné avec très (trop) peu de fonds. La situation aujourd'hui est devenue critique, et met en péril des emplois déjà précaires, mais aussi les engagements et les missions des Midis. Nous perdons un temps précieux à courir après les subventions, ce temps qui devrait nous servir à faire ce que nous faisons de mieux : trouver et offrir du sens à un public de toutes catégories sociales au travers de la poésie. La poésie n'est pas (qu') un divertissement, elle est aussi une cause et une nécessité.

Ami.e.s, famille, nous avons besoin de vous aujourd'hui. Les dons sont déductibles fiscalement dès 40 euros, mais chaque aide, même pour quelques euros, est la bienvenue.
Voici nos coordonnées bancaires si vous souhaitez nous soutenir,

BE69 0000 3402 5778 (avec en communication: DON + votre nom, prénom et adresse).

Prenez soin de vous,

L’équipe des Midis de la poésie

12 NOV
☞ MIDI DE LA POÉSIE
↘ Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
#classiquerevisité

» Réserver

☞ Réserver - Nov. 12, 2019, 12H40
places
12.11 Géorgiques.png

Chanter la terre - Géorgiques

6 euros / 4 euros (étudiants)

Réservations : mailto:info@midisdelapoesie.be

Le mardi 12 novembre 2019 de 12h40 à 13h30 aux Musées Royaux des Beaux-Arts

Avec Frédéric Boyer, écrivain, traducteur et éditeur français, Pascal Claude, journaliste littéraire et animateur radio & Sandrine Blancke, comédienne

À quoi peut bien nous servir de nos jours un tel ouvrage, rédigé dans la campagne italienne il y a plus de deux mille ans? Virgile annonce son projet dès l’ouverture de son œuvre : traiter des techniques et des arts de la res rustica, la matière agricole : travaux des champs, culture de la vigne, élevage et apiculture.

Retraduire aujourd’hui ce poème, c’était découvrir combien ce texte résonne avec nos préoccupations et notre sensibilité contemporaines : fragilité du vivant et des espaces naturels, lien des hommes à la terre, aux végétaux et aux animaux. Célébrer notre obscure condition terrestre dont nous semblons nous éloigner toujours davantage. C’était revenir à la source de ce texte étrange, qui sous prétexte d’agriculture s’ouvre sur une réflexion beaucoup plus vaste sur l’état du monde. Un livre rédigé dans une période trouble et sanglante, et qui en porte les cicatrices. C’était montrer enfin qu’il s’agissait d’un grand poème sur la beauté autant que sur l’instabilité du monde, la guerre, la pensée de la fin des êtres et des choses, la fuite du temps.

Ancien élève de l'Ecole normale supérieure, Frédéric Boyer est un écrivain, traducteur et éditeur français. Il a enseigné la littérature comparée dans les universités de Lyon III et de Paris VII et a été professeur à la prison de la Santé. Ancien directeur éditorial aux éditions Bayard, il reprend la direction des éditions P.O.L. en 2018. Auteur d’une trentaine d’ouvrages (romans, poèmes, essais et traductions), il a également coordonné une nouvelle traduction de la Bible, en collaboration avec des spécialistes des textes anciens et des écrivains contemporains.

Pascal Claude est un journaliste et animateur radiophonique. Il a été l’animateur de la tranche matinale Matin Première sur la RTBF de 2008 à 20091. De septembre 2012 à l’été 2013, il a présenté l’émission "Connexions" sur la Première. En septembre 2013, il est aux commandes de l'émission culturelle de la matinée sur la Première "Tout le monde y passe". Depuis septembre 2016, il anime "Dans quel monde on vit ?" et il a succédé à Jean-Pol Hecq à la présentation de l’émission "Et Dieu dans tout ça ?". La RTBF lui a également confié "La Nuit des Écrivains", une émission annuelle qu'il présente avec Myriam Leroy.

Sandrine Blancke débute sa carrière d'actrice interprète en 1990 avec le long-métrage Toto le héros de Jaco Van Dormael. Suivront des premiers et seconds rôles dans L'ombre du doute d'Aline Issermann, Le fils du requin d'Agnès Merlet, Soeur Sourire de Stijn Coninx, Witz de Martine Doyen, rôles pour lesquels elle reçoit divers prix d'interprétation, du jury et du public, dans des festivals tels que Venise, Béziers, Berlin, Gand, Sulzbach Rosenberg, India D.PH.Festival.

«

Événement précédent
Prochain arrêt le Bronx

»

Prochain événement
« Selon que vous serez puissant ou misérable » - À la recherche de Jean de La Fontaine