Chèr·e·s ami·e·s des Midis de la Poésie,

Nous travaillons actuellement à la programmation de la saison prochaine. Elle sera mise en ligne sur ce site très prochainement !

En attendant, nous continuons à vous proposer une sélection de contenus poétiques dans notre newsletter de la semaine. Pour vous y abonner, c’est par ici ! Retrouvez-nous également sur Facebook et Instagram chaque jour à midi : nous y partageons des citations-baumes, qui résonnent de près ou de loin avec la situation que nous vivons toutes et tous en ce moment.

APPEL À DONS

Les Midis de la Poésie existent depuis plus de 70 ans, et ça n'a jamais cessé d'être une fête, d'être beau et joyeux, et puissant. Mais jamais cessé non plus d'être une bataille, éreintante et souvent décourageante.

Les Midis ont toujours fonctionné avec très (trop) peu de fonds. La situation aujourd'hui est devenue critique, et met en péril des emplois déjà précaires, mais aussi les engagements et les missions des Midis. Nous perdons un temps précieux à courir après les subventions, ce temps qui devrait nous servir à faire ce que nous faisons de mieux : trouver et offrir du sens à un public de toutes catégories sociales au travers de la poésie. La poésie n'est pas (qu') un divertissement, elle est aussi une cause et une nécessité.

Ami.e.s, famille, nous avons besoin de vous aujourd'hui. Les dons sont déductibles fiscalement dès 40 euros, mais chaque aide, même pour quelques euros, est la bienvenue.
Voici nos coordonnées bancaires si vous souhaitez nous soutenir,

BE69 0000 3402 5778 (avec en communication: DON + votre nom, prénom et adresse).

Prenez soin de vous,

L’équipe des Midis de la poésie

18 FEB
☞ MIDI DE LA POÉSIE
↘ Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
#littératurebelge #poésiemusique

» Réserver

☞ Réserver - Feb. 18, 2020, 12H40
places
18.02 Transquin.png

La vie en balançoire

Tarifs : 6 euros / 4 euros (étudiants)

Réservations : https://bit.ly/34cZcx3

Le mardi 18 février 2020 de 12h40 à 13h30 aux Musées Royaux des Beaux-Arts

Avec Transquinquennal, collectif théâtral & Eugène Savitzkaya, poète

Depuis 1972, Eugène Savitzkaya travaille inlassablement à sa propre gloire et à son propre oubli, en écrivant non seulement des romans, des essais, du théâtre, mais aussi de la poésie, ce qui est toujours un peu suspect. Sélectionnant dans l’œuvre de Savitzkaya un certain nombre de textes, Bernard Breuse de Transquinquennal a demandé à l’auteur de bien vouloir venir les dire sur scène. Là, ils s’entremêlent à des chansons inédites, écrites, composées et interprétées pour la circonstance. Sur scène, Eugène Savitzkaya habite donc ses propres écrits (et de quelle manière !) et dans cet antre, avec lui, trois musiciens électriques (Maxime Bodson, Miguel Decleire, Bernard Breuse) créent leur propre musique en accord avec la matière textuelle.

Eugène Savitzkaya est né à Saint-Nicolas-lez-Liège en 1955. Dès l’âge de 17 ans, il publie des romans, de la poésie et des nouvelles qui lui ont valu en Belgique et en France une reconnaissance précoce. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis à Rome de 1987 à 1989. Il a obtenu pour Marin mon cœur, en 1994, le Prix Triennal du roman attribué par la Communauté française. Eugène Savitzkaya a obtenu le prix Rossel pour son roman Fraudeur, paru aux éditions de Minuit. On lui doit aussi des textes de théâtre, notamment pour Transquinquennal : La femme et l’autiste (1994), Aux prises avec la vie courante (1997), Est (2000) et Convives (2007).

Né en 1989 d’une nécessité d’envisager le théâtre autrement, de remettre en question les pratiques traditionnelles, et de s’offrir un espace qui échappe au conformisme, le collectif Transquinquennal (Bernard Breuse, Miguel Decleire, Stéphane Olivier) ne cesse d’expérimenter intensivement la création contemporaine. Ils mettent en scène des auteurs belges, néerlandophones ou francophones : Savitzkaya, Blasband, Bekaert, Piemme et Pourveur, Henry, et d’autres encore. La lettre des chats, Ah oui ça alors là, Chômage, Est, Zugzwang, Coalition, Quarante-et-un, Calimero… plus de 47 spectacles en 30 ans. L’hétérogénéité de leur production atteste de la prise de risque qui caractérise Transquinquennal.



Les Midis de la Poésie, c'est un rendez-vous. Quand ça commence, ça commence ! Prévoyez d'arriver au moins 15 minutes avant la séance pour retirer vos places à la billetterie.

«

Événement précédent
Atelier de Slam - Joy, Djamile, Amée, Larry

»

Prochain événement
Roches, brumes, le dialogue des matières