Chèr·e·s ami·e·s des Midis de la Poésie,

Nous travaillons actuellement à la programmation de la saison prochaine. Elle sera mise en ligne sur ce site très prochainement !

En attendant, nous continuons à vous proposer une sélection de contenus poétiques dans notre newsletter de la semaine. Pour vous y abonner, c’est par ici ! Retrouvez-nous également sur Facebook et Instagram chaque jour à midi : nous y partageons des citations-baumes, qui résonnent de près ou de loin avec la situation que nous vivons toutes et tous en ce moment.

APPEL À DONS

Les Midis de la Poésie existent depuis plus de 70 ans, et ça n'a jamais cessé d'être une fête, d'être beau et joyeux, et puissant. Mais jamais cessé non plus d'être une bataille, éreintante et souvent décourageante.

Les Midis ont toujours fonctionné avec très (trop) peu de fonds. La situation aujourd'hui est devenue critique, et met en péril des emplois déjà précaires, mais aussi les engagements et les missions des Midis. Nous perdons un temps précieux à courir après les subventions, ce temps qui devrait nous servir à faire ce que nous faisons de mieux : trouver et offrir du sens à un public de toutes catégories sociales au travers de la poésie. La poésie n'est pas (qu') un divertissement, elle est aussi une cause et une nécessité.

Ami.e.s, famille, nous avons besoin de vous aujourd'hui. Les dons sont déductibles fiscalement dès 40 euros, mais chaque aide, même pour quelques euros, est la bienvenue.
Voici nos coordonnées bancaires si vous souhaitez nous soutenir,

BE69 0000 3402 5778 (avec en communication: DON + votre nom, prénom et adresse).

Prenez soin de vous,

L’équipe des Midis de la poésie

1 OCT
☞ MIDI DE LA POÉSIE
↘ Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique
#littératurebelge #belgischeliteratuur

» Réserver

☞ Réserver - Oct. 1, 2019, 12H40
places
01.10 Paul Snoek.png

Un nageur est un cavalier

6 euros, 4 euros pour les étudiants

En collaboration avec le Poëziecentrum & Het Vlaams Fonds voor de Letteren

Réservations : mailto:info@midisdelapoesie.be

Le mardi 1er octobre 2019 de 12h40 à 13h30 aux Musées Royaux des Beaux-Arts

Avec Tom Lanoye, romancier, poète, chroniqueur, scénariste et dramaturge & Claire Bodson, comédienne

Une introduction à la poésie de Paul Snoek

Paul Snoek (1933 - 1981) était le pseudonyme de Edmond Schietekat. Ses premiers poèmes sont parus dans des périodiques tels Nieuwe Stemmen, Dietse Warande & Belfoft et Tafelronde. Très jeune, il a fait la connaissance du travail des « Vijftigers » (Hugo Claus, Lucebert, ...). En 1955 il fonda le périodique d’avant-garde Gard Sivic, avec Gustave Gils, Hughes C. Pernath et Tone Brulin, qui deviendra progressivement le porte-parole de la seconde vague expérimentale en Flandres, les « Vijfenvijftigers ».

Snoek débuta avec le recueil Archipel. Plus tard suivront notamment Hercules (et 1960), Richelieu (1961), Nostradamus (1963), Gedrichten (1971) et Welkom in mijn onderwereld (1978). La poésie de Snoek évolua de l’expérimental vers le baroque et le « vitalisme » pour aboutir à une poésie plus « tranquille». En dehors de la poésie, Snoek a écrit également des nouvelles et de la miniprose (grotesque). Dans Soldatenbrieven (1961), qu’il a écrit avec Hughes C. Pernath, la poésie et la prose sont entremêlées. Non seulement écrivain, Snoek était aussi sculpteur. Plusieurs couvertures de ses recueils étaient de sa propre main. Il a également peint des toiles très « vitalistes » et réalisa des œuvres en 3D qui reçurent le nom de Snoekquarium.

La poésie de Paul Snoek a été couronnée par de nombreux prix, notamment le Ark-Prijs van de Vrije Woord (1963), le Prix National Triennal de Poésie (1968) et le Prix Jan Campert (1971). Paul Snoek est décédé le 19 octobre 1981 à Egem, suite à un accident qu’il fit avec sa voiture de course.

TOM LANOYE est un poète, écrivain et dramaturge belge d'expression néerlandaise. C’est l'un des auteurs les plus lus et primés en Flandre, aux Pays-Bas, et en dehors des pays de langue néerlandaise, certaines de ses œuvres étant publiées ou jouées dans plus de quinze langues.

CLAIRE BODSON est une comédienne belge. Elle a joué sous la direction de Christophe Sermet, Pietro Pizzuti, Frédéric Dussenne, Philippe Blasband. On l'a vue dans des films tels que À perdre la raison, de Joachim Lafosse, et le Jeune Ahmed, des frères Dardenne.

«

Événement précédent
Mes mains sur tes hanches - Thé dansant spécial farandoles

»

Prochain événement
Les Fleurs du Slam