2 OCT
☞ MIDI DE LA POÉSIE
↘ Théâtre National
lecture et rencontre

» Réserver

☞ Réserver - Oct. 2, 2021, 12H40
places
evenements-octobre-FB_2.png

La construction du réel, conversation sur l’écriture

5 euros

En collaboration avec le Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Réservations : https://www.theatrenational.be/fr/activities/2199-midi-de-la-poesie-la-construction-du-reel-conversa

Mardi 05/10/2021

Midi de la Poésie – La construction du réel, conversation sur l’écriture

12h40 – 13h30 – Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Salle Jacques Huisman

Avec Jacqueline Aubenas, historienne du cinéma et Florence Aubenas, journaliste et autrice, interrogées par Caroline Lamarche, autrice.

Prix : 5 €

Réservations : https://www.theatrenational.be/fr/activities/2199-midi-de-la-poesie-la-construction-du-reel-conversation-sur-l-ecriture

« Je suis incapable d’inventer des personnages. » Qui l’a dit, Florence ? Jacqueline ? Comment ont-elles, dans leurs domaines respectifs, œuvré à une écriture du réel ? En quoi leur rigueur, leur empathie, leur discrétion aussi, mettent-elles en lumière des existences dont on ne parle guère ? Ont-elles des livres-maîtres ? Quel miroir de la société nous tend leur manière de raconter ?

Poète, nouvelliste, romancière, Caroline Lamarche a obtenu le prix Rossel pour son premier roman Le jour du chien (Minuit, 1996) et le Goncourt de la Nouvelle pour Nous sommes à la lisière (Gallimard, 2019). Prochaine parution : L’Asturienne (Les Impressions nouvelles, septembre 2021), une saga familiale à l’époque de la révolution industrielle.

Toulousaine d’origine, Jacqueline Aubenas vit et travaille à Bruxelles depuis les années 1960.

Engagée dans la lutte féministe, elle a fait partie des fondatrices des Cahiers du Grif et du magazine Voyelles.

Historienne du cinéma, elle a publié plusieurs ouvrages, notamment sur Henri Storck, André Delvaux, Chantal Akerman et les frères Dardenne.

Elle a animé de nombreux colloques et séminaires autour du cinéma ; elle est aussi professeur honoraire à l’Institut national supérieur des arts du spectacle (INSAS) et maître de conférences honoraire à l’Université libre de Bruxelles (ULB).

Florence Aubenas est grand reporter pour Le Monde, après l’avoir été pour Libération (de 1986 à 2006), puis Le Nouvel Observateur (de 2006 à 2012). Essayiste elle a publié notamment La Méprise : l’affaire d’Outreau (Seuil, 2005), Grand Reporter (Bayard, 2009), Le Quai de Ouistreham (L’Olivier, 2010), qui a reçu le prix Jean Amila-Meckert 2010, le prix Joseph-Kessel 2010, le Globe de Cristal 2011, et rencontré un immense succès. En France (L’Olivier, 2014), qui rassemble des récits de vies multiples parus dans Le Monde, a obtenu le prix d’Académie 2015. Son dernier livre L’inconnu de la poste, paru en février 2021, est l’histoire d’un crime et le portrait d’une France que l’on aurait tort de dire ordinaire, car si le hasard semble gouverner la vie des protagonistes de ce récit, Florence Aubenas offre à chacun‧e d’entre elleux la dignité d’un destin.

En collaboration avec le Théâtre National Wallonie-Bruxelles

«

Événement précédent
Traduire la poésie d’Audre Lorde

»

Prochain événement
L'arbre, c'est le temps rendu visible