9 OCT
☞ APÉRO POÉSIE
↘ Maison Poème
poétesse sud-africaine

» Réserver

☞ Réserver - Oct. 9, 2022, 18H
places
Koleka Putuma - Amnésie collective.jpg

Koleka Putuma - Amnésie collective, en partenariat avec Pépite Blues

[5€ - 10€ - 15€] = [prix préférentiel - prix standard- prix soutien]

Réservations : https://my.weezevent.com/koleka-putuma-amnesie-collective

Les Midis de la poésie et la librairie Pépite Blues proposent en co-création cette rencontre.

Dimanche 9 octobre 2022 I 17:30 - 18:30
À la Maison poème. ↝ rue d'Écosse 30, 1060 Saint-Gilles

C'est dans le cadre de la visite exceptionnelle en Europe de la poète sud-africaine Koleka Putuma que cette rencontre a été imaginée. Autrice à succès en Afrique du Sud, c'est aussi son premier prix au National Poetry Slam Championship qui lui permettra de commencer une belle carrière en tant que poétesse et dramaturge. Pour cette occasion, notre poète associé·e Marie Darah sera présent·e pour mettre en scène et en voix les poèmes de son dernier ouvrage ‘Amnésie collective’.

La séance se déroulera en français et en anglais, et elle sera modérée par Lisette Ma Neza.

— — — — — — — — — — — —
Avec _

Koleka Putuma, née à Port Elizabeth (Afrique du Sud) en 1993, est une poétesse, dramaturge et metteuse en scène de théâtre sud-africaine.
https://www.kolekaputuma.com/

Marie Darah est un·e artiste multidisciplinaire : acteurice, auteurice, slameureuse."Genderfluid & vegan" iel est champion•ne de Belgique et d'Europe de Slam en 2021.

Pépite Blues est une librairie qui célèbre les littératures d’Afrique et de ses diasporas.
https://pepiteblues.be/

— — — — — — — — — — — —
à propos d’_
Amnésie collective

L’Afrique du Sud contemporaine est construite sur une identité nationale qui se caractérise par un traumatisme collectif permanent et son effacement simultané, une «Amnésie collective». Les thèmes qu’aborde Koleka Ptuma sont l’amour, la religion, les identités féminine, noire et queer, l’héritage de l‘apartheid... Elle pointe et dénonce le machisme qui règne jusque dans les milieux les plus «progressistes», la violence homophobe de la société sud-africaine, le manque de visibilité et les discriminations dont sont victimes...

«

Événement précédent
Le présent impossible avec Dominique A

»

Prochain événement
Langues et langages | par-delà les frontières II